r

r
Ce blog n’est pas rosicrucien, martiniste ou maçonnique, mais s'intéresse à ces trois courants initiatiques et traditionnels.

lundi 16 mai 2016

Jacques Courtois (alias Xavier Cuvelier-Roy) passe le flambeau à Thierry Ronat !




Dans le communiqué précédent, je vous avais fait part de mon intention de passer le flambeau, ne pouvant plus assumer correctement la bonne marche de Réflexions sur trois points.


Ce sera effectif très prochainement en la personne de Thierry Ronat, déjà connu des fidèles lecteurs du blog (Rubrique j'ai lu pour vous, ICI ) et qui maîtrise une parfaite connaissance des trois grandes traditions initiatiques que sont le rosicrucianisme, le martinisme et la franc-maçonnerie.

Dans un premier temps, avec mon soutien total, et pour ne pas perturber cette transition, l'architecture générale sera maintenue. N'ayant imposé aucune condition, il est a espérer que Thierry apporte progressivement son empreinte personnelle. Je n'y ferai aucun obstacle.

De même, l'intégralité des articles parus depuis l'ouverture du blog sera maintenue (Archives) et accessible immédiatement (Tags).

Qu'il me soit permis, une dernière fois sous le nom de Jacques Courtois, de vous exprimer toute la joie que j'ai eu durant toutes ces années, où vous m'avez témoigné non seulement votre intérêt, mais aussi votre amitié. Ma page facebook reste ouverte à ce nom et nous pourrons continuer à échanger (sans pour autant m’immiscer dans la gestion future de Réflexions sur trois points).

Et c'est désormais sous mon patronyme* que je proposerai quelques articles au nouveau web-master, à qui je souhaite un plein succès et un grand avenir !

Ce n'est donc pas un adieu, mais un au-revoir !

Amicalement et fraternellement votre. 

Jacques Courtois
 
* : Nombre d'entre-vous ne seront pas surpris, certains le savaient et je n'en faisais nul mystère : il suffisait de le lire sur mon site personnel, ICI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires offensants et dénigrants et ceux d'attaques ad nominen, non fraternels, ne seront pas publiés.