r

r
Ce blog n’est pas rosicrucien, martiniste ou maçonnique, mais s'intéresse à ces trois courants initiatiques et traditionnels.

vendredi 13 janvier 2017

Que 2017 nous apporte l'Essentiel ...


Je vous souhaite à toutes et tous mes meilleurs vœux à l'Aube de cette année 2017 que je vous espère Dorée. Qu'elle vous garde en santé, qu'elle vous apporte du bonheur, la paix, l'harmonie et réponde à vos désirs. 

Pour moi, ce début d'année a été obscurci par le départ très rapide et prématuré d'un F:. de ma loge, 53 ans, parti bien trop tôt pour l' O:. Éternel. 

En mémoire de notre F:. Donato, G:., G:., G:. mais espérons ... A l'instar du phénix, il faut savoir mourir pour renaître.

***

Je ne souhaite qu'une chose pour cette nouvelle année : l'Essentiel.

« Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas » disait Malraux, j’espère comme lui à un regain d'intérêt pour la recherche d’un sens réel à donner à nos vies. Une quête de spiritualité. Un retour à l’essentiel. Une religion du cœur et de l'esprit doit naître pour faire éclore une société où l'humanisme serait loi, afin de nous sauver de l'appel des sirènes d’un matérialisme égoïste, du culte du dieu-argent et celui du plaisir immédiat, associés au démon de la vitesse que l’on nous présente comme un idéal de vie.

Nos contemporains n’ont plus conscience de l'existence même de leur âme, oubliant du même coup l’aspiration spirituelle et la soif d'absolu qu'elle exige. La spiritualité, la morale, le respect, la fraternité, la bienfaisance et la charité sont des vertus désormais désuètes. 

Le Système veut faire de nous des citoyens dociles, obéissants, disciplinés, sans réflexion. On voudrait réduire l’homme à un simple consommateur destiné à augmenter sans cesse la richesse des vrais manipulateurs de notre monde actuel. Cette vision ne peut nous satisfaire. Aspirons à un autre monde pour nous et nos enfants. Par la volonté, le désir d’acquérir de nouvelles connaissances, par le travail, la recherche, la lecture, par la transmission et par la réflexion. Il convient de s’élever par la pensée, par la recherche d’une harmonie spirituelle profonde.
Le monde ne peut évoluer vers un mieux être qu’en
s’adaptant aux idéaux les plus élevés. Pour bien maîtriser sa vie, il faut en comprendre le sens.


Il faut savoir se débarrasser du superficiel, de nos scories, de l'accidentel, pour ne laisser que l'essentiel, rappelons nous pour certains : V:.I:.T:.R:.I:.O:.L:.


Pour Platon, l’essentiel est la réalisation du Bien, on peut ajouter du Beau du Vrai. Le désir de la beauté nous élève peu à peu vers les idées, car nous voyons que ce n’est pas le corps que nous désirons, mais sa beauté. Comme nous pouvons le voir sur la représentation ci-dessous, Platon, à gauche, a le doigt pointé vers le ciel : signe de son idéalisme (théorie selon laquelle seules les Idées existent véritablement, les objets matériels n'en étant que des « copies ») et de son intérêt pour les idéaux (le Vrai, le Beau, le Bien). Aristote, qui fut l'élève de Platon, était au contraire empiriste : il considère que notre connaissance nous vient des sens, de l'expérience. C'est pourquoi il montre la terre.



L' Essentiel est la vie même. Tout ce qui est autour, tout ce qui vient en plus de la vie est accessoire. La vie rime systématiquement avec l’amour, et l’amour qui entraine obligatoirement la joie, est la base même de la conception de l’homme. L’essentiel dans la vie est donc l’amour. La peur n’est qu’un leurre qui entraine toujours dans son sillage énormément de tristesse et de souffrance. En revenant au principe simple de l’amour, la vie en est immédiatement remplie de joie et de bien être.


Rappelons nous que tout travail fait sur soi est un travail utile pour l’humanité et pour la création.

«Toute âme qui s’élève, élève le monde !»


Thierry Ronat



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires offensants et dénigrants et ceux d'attaques ad nominen, non fraternels, ne seront pas publiés.